jeudi 20 mars 2008

Vastarel et Parkinson

Voici plusieurs fois que je vois prescrit de la trimétazidine (VASTAREL) pour un patient atteint de la maladie de Parkinson!

Je souhaiterais rappeller que le rôle de la trimétazidine dans le développement ou l'aggravation de troubles parkinsonien est bien établi!

En effet, en 2004, Marti Masso JF publia huit cas de syndromes parkinsoniens imputables à la trimétazidine. Pour ces huit patients, les symptômes disparurent à l'arrêt du traitement (1). La même équipe étudia les dossiers médicaux des 10258 patients suivis dans leur service entre 1990 et 2003: 130 patients prenaient de la trimétazidine. Ils ont suspendu le traitement pour 128 d'entre eux. 20 patients avaient un syndrome parkinsonien qui a totalement régressé à l'arrêt du médicament, ils observèrent une amélioration des symptômes pour 12 autres patients! 4 patients ont vu leurs tremblements cessés et pour 5 autres, ils se sont améliorés! Et ce n'est pas fini! 15 patients avaient un trouble de la marche associé à un trouble de l'équilibre qui s'est amélioré à l'arrêt du traitement. Soit au total 56 personnes sur 128 qui avaient un trouble moteur qui s'est amélioré à l'arrêt de la trimétazidine (2).

Ainsi, la balance bénéfices-risques est nettement défavorable pour la trimétazidine et notamment chez un patient parkinsonien.



(1) Martí Massó JF.
Trimetazidine-induced parkinsonism
Neurologia. 2004 Sep;19(7):392-5

(2) Martí Massó JF, Martí I, Carrera N, Poza JJ, López de Munain A.
Trimetazidine induces parkinsonism, gait disorders and tremor.
Therapie. 2005 Jul-Aug;60(4):419-22

Aucun commentaire: