jeudi 5 juin 2008

L'ouverture du capital... pour les médecins!

Lu dans la presse médicale aujourd'hui:

La fronde médicale contre l'ouverture du capital
«La santé ne doit pas devenir une marchandise livrée aux spéculations financières avec des processus de concentration et une recherche de rentabilité immédiate incompatibles avec la proximité que les médecins offrent aux patients.» Cette déclaration inédite annonce la fronde commune de l'Ordre national et quatre syndicats médicaux (CSMF, SML, MG-France et FMF). Dans un texte écrit ensemble, les signataires veulent appeler le gouvernement à protéger le secteur de la santé «du diktat de la commission européenne». «L'Europe demande à la France de modifier sa loi sur les sociétés d'exercice libéral (SEL) pour ouvrir leur capital aux financiers. Il y a quinze jours, la France a accepté de régulariser par rapport au droit européen», commente le Dr Martial Olivier-Koehret, président de MG-France. «Pour le moment, cette demande ne concerne que les laboratoires d'analyses constitués en SEL, ajoute le Dr Olivier-Koehret. Mais on imagine que les médecins généralistes regroupés pourront être aussi la cible d'une stratégie financière d'intégration.» «Si les fonds de pension sont propriétaires de nos outils de travail, il y aura forcément un impact direct sur notre pratique professionnelles. Face à cette marche forcée, les signataires demandent au gouvernement et au parlement de maintenir la réglementation qui «jusqu'à présent a garanti la qualité des soins et l'indépendance professionnelles». Pour le Dr Olivier-Koehret, la meilleure solution consiste à «sortir la santé du domaine du service».
LOAN TRANTHIMY, Impact médecine, 05/06/08

Je me souviens que des médecins m'avaient rigolé au nez lorsque je leur avait dit, voilà deux mois, qu'après nous ils seraient les prochains sur la liste. Non, ce n'était pas possible: ils étaient des professionnels de santé. Sic.

A l'heure où la santé de nos compatriotes est prête à être sacrifiée sur l'autel du profit, serrons-nous les coudes pour défendre notre indépendance qui seule garantit la qualité.

Aucun commentaire: