mardi 22 décembre 2009

Du Tamiflu en veux-tu? En voilà!

Depuis hier matin lundi 21 décembre, toutes les officines de France sont capables de délivrer gratuitement du Tamiflu® à toute personne (française ou étrangère) se présentant avec une ordonnance. Cette mise à disposition fait suite à la recommandation du 10 décembre du Ministère de la Santé sur la nouvelle prise en charge des personnes atteintes de la grippe H1N1: mettre tout le monde sous Tamiflu®.

La réaction des médecins généralistes ne s'est pas faite attendre! Pour avoir une bonne analyse de la situation, je vous recommande de lire le billet de Toubib56. Il résume très bien le fait que cette décision est on ne peut plus surprenante compte tenu de la gravité de la grippe H1N1 qui, en terme de mortalité, est moindre que ce qu'on avait pu craindre. De plus, le Tamiflu ne réduit que d'une journée la durée des symptômes, si il est pris suffisamment tôt, et ne prévient pas les compliations de la grippe (1). Enfin, le Tamiflu®, et notamment chez les enfants, est responsable de nombreux effets indésirables. Les déclarations de pharmacovigilance concernent pour le tiers des effets indésirables graves des jeunes. Et les effets neuropsychiques sont les plus à craindre (2).

Je ne peux m'empêcher de m'étonner du changement de position des autorités françaises sur la prescription massive de Tamiflu. Roselyne Bachelot précisait le 15 juillet dernier: « Il importe de réserver la prescription de ce médicament aux cas qui le nécessitent, afin de ne pas courir le risque de voir émerger des résistances. Je vous demande tout particulièrement de ne pas délivrer ce traitement à des patients qui en feraient la demande à des fins de précaution. »


Et ma surprise d'avoir reçu de l'Etat des boites de Tamiflu® ancienne version. En effet, l'Autorisation de Mise sur le Marché a été révisée récemment, et le Laboratoire Roche en a profité pour relooker la boîte. Ainsi les boites que nous avons reçu ont été fabriquées avant juillet. Soit au moment où on préparait les plans. Plus surprenant, la date de péremption des Tamiflu® reçus de l'Etat: ils périment en mai 2010. Si on suppose, ce qui est raisonnable, que la durée entre leur fabrication et leur date de péremption est ma même que les nouvelles boîtes relookées fabriquées cette année et qui périment en 2013, les boîtes mises à disposition par l'Etat ont été fabriquée en 2006/2007. Et correspondraient donc aux fameuses boîtes achetées et stockées suite à la grippe aviaire!

D'où une hypothèse qu'il serait bon, à mon sens, de vérifier: L'Etat n'aurait-il pas fait le choix de prendre une décision en terme de Santé Publique (ie mettre tout le monde sous Tamiflu®) dans le but de ne pas à avoir à assumer, financièrement et politiquement, la destruction de 33 millions de gélules de Tamiflu®? Car contrairement à ce qu'aurait souhaité Toubib56, ces gélules ne peuvent plus servir pour une autre pandémie: elles devront être détruites en juin 2010.

Et de déplorer, pour ma part, que la seule contestation que j'entende de la part des pharmaciens... c'est qu'ils ne seront indemnisés que de 1€ par boîte de Tamiflu® délivrée...

Mise à jour du 3 janvier 2010: Michel Debré, médecin et député UMP de Paris, la confirme aujourd'hui dans une interview accordée à la Radio France Info.

Ecoutez l'interview de Michel Debré

Mise à jour du 10 janvier 2010: Parution du deuxième bulletin du bilan des notifications des effets indésirables des antiviraux dans le cadre de la grippe H1N1 entre le 1 octobre et le 27 décembre. Sur 143 signalements pour le Tamiflu, on dénombre 46 cas graves. Son implication ne peut pas être exclue pour 18 cas. La palme revient aux effets indésirables se manifestant par des troubles du comportements (7 cas): hallucinations, délires, convulsions, dépression.



(1) Argumentaire du Collège National des Généralistes Enseignants sur l’utilisation systématique des antiviraux dans la grippe H1N1

(2) Prescrire.org, Oséltamivir (Tamiflu° ou autre) : gare aux effets neuropsychiques chez les jeunes

3 commentaires:

soldes hiver 2010 a dit…

Cette décision est effectivement étonnante !

thuy a dit…

Mis a part le tamiflu ou le releza critiqués par certains medecins , ceux ci ont ils autre chose a proposer en cas de grippe A ?

Jean-Didier a dit…

Du repos, du paracétamol pour la fièvre et médicaments annexes pour la toux. C'est à peu près tout. Le traitement de la grippe A ne diffère pas du traitement des grippes saisonnières.
Le problème ici est surtout l'utilisation massive de médicaments aux effets indésirables notables alors que leur efficacité est limitée tant en curatif qu'en préventif.